Une histoire déstructurée, une progression étrange mais un monde vaste à explorer ! Voici un résumé de mon expérience dans Assassin’s Creed Valhalla, plus de 130 heures de jeu pour pouvoir vous donner mon avis final.

Le voyage

Assassin’s Creed c’est un voyage à travers le temps et sur la map monde. Dans cet opus, on incarne un ou une viking. C’est pourquoi je ne vais pas vous comparer ce jeu à un autre de la même série. Parce que selon moi, un Assassin’s Creed est de plus en plus unique (si on prend surtout sur les trois derniers) parce qu’il raconte une histoire différente dans une époque différente, même s’il y a, plus ou moins, la même trame de Gameplay et que l’on retrouve un peu l’ambiance Assassin : le principe même d’assassiner des personnages influents qui vont à l’encontre des valeurs de la confrérie. Donc je ne ferai pas de comparatifs entre les opus, je me contente de juger ce jeu de manière unique.

Assassin’s Creed Valhalla/ capture du jeu vidéo sur PS5

Ce voyage unique donc, nous amène dans un premier temps en Norvège où on choisit d’incarner Eivor au féminin ou au masculin. Pour ma part, j’ai choisi la version féminine ! Vous savez pour la plupart d’entre vous que je prends des personnages féminins autant que possible. Eivor sera donc pour moi une femme guerrière viking bien badass comme il faut ! Sachez que pour avoir la version badass du genre féminin, il faudra jouer au jeu en version Originale et donc avoir les dialogues en anglais (paraît-il que la version voix Française n’est pas très réussie).

Au commencement on découvre des paysages enneigés magnifiques ! Puis rapidement on quitte la Norvège pour aller vers l’Angleterre. Il y a un engouement de curiosité mais aussi un petit sentiment d’inachevé puisque la Norvège est séparée en plusieurs parties dont une partie qui est bien plus haut niveau et le jeu ne nous laisse pas le choix. Si vous n’avez pas encore fait le jeu et que vous avez l’âme d’un explorateur alors sachez-le ! Vous ne pouvez pas terminer la première map avant de partir.

Dans toute l’exploration que j’ai pu faire dans le jeu, j’ai découverts des paysages somptueux, des couchers de soleil et des ciels qui donne l’envie de lancer le mode photo toutes les trois minutes environ.

Assassin’s Creed® Valhalla

Armée de compétences

Il va falloir s’équiper au mieux, trouver différentes armures et armes qu’il faudra évoluer. Dans ce jeu, il n’y a pas d’équipement poubelle. Il n’y a pas de recyclage, il n’y a que des armes et des armures qui méritent d’être évolué et donneront certains bonus élevés au niveau maximum (dorée). Il y a également les aptitudes qu’il faudra récupérer dans des coffres et les points de compétences s’attribuent au fil des niveaux de puissance. La puissance et les nouvelles attaques s’acquièrent alors au mérite. Dans cette optique il faudra peut-être farmer un peu, les petits coffres dans l’exploration sont très importants parce qu’ils vous apporteront des ressources précieuses.

*Farmer : recherche des trésors à la chaine ou récolter à la chaine, effectuer les mêmes actions pour récupérer des objets.

Une vaste carte

Comme tous jeux en monde ouvert, cet Assassin’s Creed nous offre une carte immense et pleine d’objectifs secondaires. J’adore l’exploration personnellement, cela dit, il est vrai aussi que entre les différents objectifs de quête (deux trames différentes) plus les assassinas, plus les mystères et trésors cela fait beaucoup et plusieurs fois je me suis perdue et je ne savais plus dans quel ordre faire les choses.

Une progression étrange

Il y a bien une chose qui m’a vraiment interpellée dans ce jeu : j’ai suivi mes quêtes principales normalement et d’un seul coup je me suis retrouvée face à un boss qui a 50 à 60 points de puissance de plus que moi… Autant vous dire que c’est infaisable, il ne faut pas prendre le moindre coup. Non seulement j’ai rencontré ces gros écarts de niveau dans les quêtes qui me faisait comprendre que je devais retourner à de l’exploration où bien aller faire toutes les missions d’alliances (ou là, la progression est plus logique), mais ce que j’ai également trouvé bizarre, ce sont les zones sur la carte qui ont des niveaux de puissance très différents quand on souhaite en explorer et évoluer en explorant. J’ai rarement vu des écarts aussi important et j’avoue qu’au début c’était un peu problématique pour moi. C’est clair que la carte a été pensé pour la chronologie de l’histoire des alliances. Mais cela peut faire un peu étrange quand on commence le jeu et qu’on découvre cette structure(ex : une zone niveau 20 à côté d’une zone niveau 160). Alors j’ai eu l’impression plusieurs fois que le jeu me forçait à varier mes activités de quête. Ceci-dit, former des alliances sera obligatoire et vous apporte beaucoup d’histoires. Quant à l’affichage des quêtes, il est un peu brouillon dans le sens de la progression également.

Des événements appréciables mais en fait non

La fête de Yule !!!! Il faut que je vous en parle, j’ai vu tellement de réactions sur Tweeter et Facebook à ce sujet !

Clairement, j’adore qu’un jeu soit « vivant »! Je m’explique : avoir un événement temporaire qui correspond à la période, un événement saisonnier, quelque chose d’éphémère dans le jeu. Pour moi c’est important et ça prouve que le studio de jeu n’oublie pas son jeu et ses joueurs. En décembre sur Valhalla, nous avions eu une mise à jour pour un événement spécial : « la fête de Yule » ; au programme : principalement des jeux d’alcool à la Viking ; baston tout en picolant, concours de celui qui boit le plus vite, stand de tir à l’arc et quelques quêtes spécifiques comme l’histoire de la mystérieuse recette de la meilleure bière etc… okay, le concept est vraiment cool, mais et oui il y a un mais, cet événement était vraiment plein de bugs ! Des quêtes qu’on ne pouvait parfois pas finir à cause de blocages de PNJ, l’effet bourré à chaque lancement du jeu (je ne sais pas si c’était volontaire cet effet en vue de l’événement mais à la fin ça devenait un peu lourd), et surtout je ne sais pas pour vous mais l’événement s’est clôturé plus tôt que prévu. J’ai eu sur mon jeu, une semaine de moins que ce qu’il était prévu à la base (je voulais essayer malgré tout de cumuler des jetons et de finir les quêtes). Je ne suis pas du genre à me plaindre pour rien, ou me plaindre tout court d’un jeu, mais j’avoue que sur la fête de Yule était un peu gâchée par tous ces problèmes.

Il y a peu de temps, pour l’arrivée du printemps, dans le même principe on a vu arriver la fête d’Eostre. Je n’ai pour l’instant pas eu le temps de me lancer dans les quêtes de cet événement mais j’ai été déçue quand j’ai compris que les activités étaient en fait un recyclage de celles de Yule… j’ai entendu parler également de bugs liés aux décorations de la ville (voir sur le forum d’Ubisoft). Voilà des choses peu encourageante en ce qui concerne le mode événementiel du jeu.

Version PS5

Dans la version PS5, il existe une option du jeu pour choisir un mode plutôt graphique ou performance. Le mode graphique sera donc plus joli mais en 30 images par seconde et le mode performance en 60 images par seconde mais contient moins de détails graphiques. Personnellement j’ai opté pour le mode graphique pour avoir un effet plus spectaculaire sur mes rendus photo in game. Il n’y a aucun changement spectaculaire quant à la version PS5 si ce n’est l’ajout des effets discrets de la DualSense qui sont tout de même appréciables.

En résumé

Assassin’s Creed Valhalla est un jeu un peu perturbant : à la fois je me suis beaucoup amusé à faire des pillages et des raids où l’ambiance est carrément épique et la musique géniale (bande-son ici), et à la fois je me suis perdue dans les quêtes et j’ai ressenti une lassitude en suivant la trame des alliances. À la fois j’ai adoré explorer la carte et découvrir des endroits magnifiques et à la fois la disposition de la carte m’a laissée totalement perplexe. Il y a beaucoup de très bons éléments dans ce jeu, mais des défauts importants ont gâché quelques fois mon plaisir de jouer. Je ne peux m’empêcher d’être déçue de cet épisode même si j’aime beaucoup Eivor.

Note : 7 sur 10.

Publié par Journal d'une Gameuse

Blogueuse - jeux vidéo et high-tech.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :